Le Rhin…

Rhin


Batellerie à voile sur le Rhin


rhein-karte-2

– 1 320 km de longueur,
– troisième rang des grands fleuves européens, après le Danube et la Volga,
– principal axe culturel et commercial en Europe centrale, il relie les Alpes et la Mer du nord en traversant ou longeant pas moins de six pays : la Suisse, le Lichtenstein, l’Autriche, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas,
– voie fluviale la plus fréquentée d’Europe, il est navigable sur 883 km, de son embouchure à la région de Bâle,
– de nombreuses villes et d’importantes zones industrielles occupent ses rives : Bales, Strasbourg, Karlsruhe, Mayence, Cologne, Duisbourg, Rotterdam,
– le bassin hydrographique rhénan couvre quelque 250 000 km2, où vivent 51 millions de personnes.


.
Les sources et le parcours du Rhin :
 
Le Rhin naît de deux sources situées dans les Alpes suisses (canton des Grisons). L’une, située à 2 341 m dans le massif du Saint Gothard, alimente le Rhin antérieur (Vorderrhein); l’autre, à 2 216 m dans le massif de l’Adula, alimente le Rhin postérieur (Hinterrhein). Tous deux se réunissent au niveau du village helvétique de Reichenau, où ils deviennent le Rhin alpin, qui marque la frontière entre la Suisse et l’Autriche.
.
 
Chutes du Rhin à Schaffhouse
 

Il traverse ensuite le lac de Constance (Bodensee). Après la célèbre chute de Schaffhouse haute de 25 m, il devient le Haut Rhin (Hochrhein) et se dirige vers l’ouest. Dès lors, il sert de frontière entre l’Allemagne et la Suisse. En aval de Bâle, il bifurque vers le nord : il prend alors le nom de Rhin supérieur (Oberrhein). Il marque ensuite brièvement la frontière entre la Suisse et la France puis, sur 180 km, celle entre la France et l’Allemagne. Il délimite enfin plusieurs Länder allemands. Le Rhin supérieur a un régime nival : la période des hautes eaux correspond à la fonte des neiges dans les Alpes c’est-à-dire en mai/juin : c’est le Rhin des Cerises (Kirschenrhein). La période des basses eaux se situe en hiver (contrairement au régime de crue hivernal de l’Ill).

 
.À Mayence, le fleuve se dirige à nouveau vers l’ouest puis le nord. C’est le Rhin moyen (Mittelrhein) qui traverse l’ensemble schisteux rhénan sur 110 km. C’est le Rhin des légendes du Romantisme allemand et wagnérien : la Lorelei (ci-contre), le Trésor des Nibelungen, l’Or du Rhin…
 
À partir de Bonn, il devient le Rhin inférieur (Niederrhein). Parvenu à la frontière hollandaise près de Emmerich, il glisse encore vers l’ouest et se  subdivise pour former le delta du Rhin, où vient se jeter la Meuse.
 
.
 
 .
 
De Reichenau à la Mer du nord, le fleuve aura parcouru près de 1 320 km.
.
 

En construction

En construction


 

 

http://wikhydro.developpement-durable.gouv.fr/index.php/Canalisation_du_Rhin

www.aufildurhin.com/fr/informations/le-rhin-au-fil-du-temps

http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=11&pChapitreId=36132&pArticleLib=Introduction+[Le+Rhin]

http://rhinvivant-lebendigerrhein.eu/milieux-naturels.html

http://www.cc-rhin.fr/environnement/ile-de-rhinau.pdf


Aménagements actuels


http://http://www.rp.baden-wuerttemberg.de/servlet/PB/show/1362320/rpf-ref53.3-kwb-infoblatt1-franz.pdfwww.c-swing.com/EDF/rhin.htm

http://fr.slideshare.net/seineenpartage/renaturation-du-vieux-rhin

http://energie.edf.com/fichiers/fckeditor/Commun/En_Direct_Centrales/Hydraulique/Centres/est/publications/documents/guide_navigation_aout2010.pdf

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *