Le travail des hommes…

 

La correction du Rhin dite correction de Tulla

L’aménagement du Rhin supérieur remonte au XIXème siècle. Jusqu’en 1840, le fleuve est resté à l’état sauvage, au lit parsemé d’îles séparées par une succession de chenaux et de faux-bras, et s’étendant au total sur une largeur de 2 à 3 km. A chaque crue, de nouvelles îles se formaient, d’autres étaient englouties, le chenal était modifié. Les digues érigées alors pour protéger la plaine étaient fréquemment emportées.

LE CANAL DU RHÔNE AU RHIN :


 

Le Canal du Rhône au Rhin relie la Saône et le Rhône, au Rhin, par la vallée du Doubs et son prolongement en Haute Alsace jusqu’à Niffer sur le Rhin ente Bâle et Mulhouse. Un autre prolongement rejoint Strasbourg. Il est conçu pour connecter les ports maritimes du nord de l’Europe avec ceux de la Méditerranée en créant une liaison fluviale Rotterdam-Marseille passant par l’Allemagne. La construction de ses plus de 300km de longueur demanda une trentaine d’année au tout début du XIXème siècle. La branche nord du canal, qui doublait le Rhin et qui reliait Mulhouse (Ile Napoléon) à Strasbourg, a été déclassée dans les années 1960 suite à la construction du Grand Canal d’Alsace et de l’écluse de Kembs-Niffer. Elle est encore utilisée pour l’irrigation des cultures de la plaine d’Alsace, mais n’est plus navigable. Le Canal de Niffer entre Mulhouse et le Rhin est utilisé par les clubs d’Aviron de Mulhouse (Rowing Club de Mulhouse) et Niffer (Union Regio Ruderclub) pour leurs activités et manifestations.

LE CANAL DE COLMAR :


 »"

Le tracé initial du canal du Rhône au Rhin devait passer entre Colmar et Neuf-Brisach. Mais l’armée demanda qu’il longe la forteresse de Neuf·Brisach, à des fins de stratégie militaires. A partir de 1841, de longues discussions furent engagées par les élus et les industriels locaux pour réaliser une liaison par eau entre Colmar et le canal du Rhône au Rhin : le Canal de Colmar 13km entre Artzenheim et Colmar.

Les travaux durèrent 2 ans et demi. L’inauguration eut lieu le 13 novembre 1864. Cet ouvrage coûta 1,68 million de francs. Jusqu’en 1930, le halage se fit par chevaux. Puis les bateaux furent tractés par une motrice électrique. Celle·ci circulait sur une voie ferrée étroite et unique, ce qui exigeait l’échange de bateaux lorsque 2 tracteurs se rencontraient. Elle a été récemment aménagée en piste cyclable dont les prolongements peuvent vous amener jusqu’à Srasbourg au nord  et Neuf-Brisach au sud le long du Canal du Rhône au Rhin.

De 20 000 Tonnes/an au début de son fonctionnement, le trafic atteignit 50 à 60 000 Tonnes/an en 1930. 120 000 Tonnes/an en 1973. Ce mode de transport tomba en désuétude. Le dernier passage d’un bateau de marchandises date de 1997.

Le tourisme fluvial débute en 1986 et ne cesse de se développer.

Notre randonnée emprunte son nom à cette portion du parcours. Nous empruntons ensuite une portion commune avec le Canal du Rhone au Rhin, puis le canal de Neuf Brisach jusqu’au Rhin

Colmar

Pays de Brisach

Le Grand Canal d’Alsace :

extrait de : http://wikhydro.developpement-durable.gouv.fr/index.php/Canalisation_du_Rhin


 

Les travaux de canalisation du Rhin, entrepris par la France et l’Allemagne depuis la seconde moitié du XXe siècle pour garantir des conditions satisfaisantes de navigation et permettre la production d’énergie hydroélectrique, ont conduit à une aggravation des crues en avanl d’Iffezheimer, dernier barrage construit sur le Rhin. La modification des conditions d’écoulement et la diminution drastique des zones d’épandage naturelles du fleuve ont en effet entraîné une accélération de la propagation des eaux et donc un accroissement des débits à l’aval du barrage d’Iffezheimer. Les riverains, qui bénéficiaient avant la canalisation du fleuve du système d’endiguement mis en œuvre dans le cadre de la correction du Rhin dite de Tulla, ont donc vu leur niveau de protection se dégrader sensiblement.

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *